Entretenir sa véranda

L'entretien de la véranda est essentielle pour sa longévité, et nécessite des actions différentes selon le type de matériaux utilisés.

L’acier

L’entretien de l'acier n’est pas très contraignant. En effet, celui-ci est généralement traité pour résister à la corrosion. Néanmoins, prévoyez de le décaper en surface après un temps plus ou moins long, puis de l’enduire de deux ou trois couches de laque.

Quotidiennement, vous pouvez le nettoyer avec une simple éponge savonneuse. Rincez soigneusement à l’eau claire après tout nettoyage et essuyez avec un chiffon non abrasif. N’utilisez pas de nettoyeur sous haute pression, ou de produits trop agressifs comme la paille de fer ou les détergents. En effet, cela pourrait enlever le revêtement de l’acier qui pourrait alors rouiller de manière irréversible.

véranda

Crédit photo : Pose de vérandas Quimper

Le bois

Suivant l’essence que vous avez choisie et le traitement que celle-ci a subi, le bois de votre véranda sera plus ou moins facile à entretenir. Les bois exotiques résistent très bien aux intempéries. Cela dit, les bois européens qui sont façonnés en lamellé-collé présentent eux aussi une excellente résistance.

Vous pouvez traiter votre bois (laque, lasure) ou le laisser à l’état brut : cela lui donnera une patine avec le temps. Néanmoins, il est important d’effectuer un traitement fongicide au préalable, et de renouveler celui-ci en cas de dégradation.

Si le bois est laqué ou lasuré, prévoyez un décapage de temps en temps ainsi qu’une réfection des peintures.

L’aluminium

L'aluminium est le matériau qui demande le moins d’entretien. En effet, l’aluminium présente selon Alu Services une forte résistance à la corrosion et ses laquages tiennent longtemps.

Vous pouvez le nettoyer à l’éponge avec de l’eau et du savon, en prenant soin de bien le rincer et d’essuyer avec un chiffon doux.

La partie vitrée

Il existe désormais des vitrages autonettoyants qui facilitent l’entretien de votre véranda. Cette fonctionnalité est particulièrement appréciable pour le toit de la véranda difficile d’accès. Par ailleurs, lorsque celui-ci est sale, la lumière passe plus difficilement au travers. D’autre part, l’entretien du toit peut être dangereux (nécessité d’utiliser un escabeau, etc.). Cependant, le traitement autonettoyant n’est opérationnel qu’en temps de pluie, si la période est très sèche, vous devrez pulvériser de l’eau au jet sur votre véranda.